Articles de Presse

 

 

 

Canals. Vernissage de l'exposition Bernard Cahue

Publié le 30/09/2012 à 10:00

Pascal Titeux, chef de l'Ancre Marine et Bernard Cahue./ Photo DDM-MV

Pascal Titeux, chef de l'Ancre Marine et Bernard Cahue./ Photo DDM-MV

L'Ancre-Marine s'est plongée dans l'ambiance maritime ce jeudi soir. Mais ce n'était point les cliquetis des gréements sous le vent, où les vaguelettes de l'eau contre la coque des bateaux que l'on entendait, mais le bruit des flutes qui s'entrechoquent et les murmures admiratifs devant les toiles de Bernard Cahue. Car c'était le vernissage de l'exposition de l'artiste peintre figuratif montalbanais organisée dans le cadre des vingt ans de l'établissement.

Les cimaises du restaurant accueillent en effet quinze marines qui inondent les salles de ce bleu propre à l'artiste . Inondation pacifique, car les peintures dont l'atmosphère baigne dans un calme pur sont empreintes de sérénité et de rêverie et semblent demander au spectateur de poser son fardeau de la vie pour lui faire bénéficier de quelques moments de paix intérieure.

La mer, Bernard Cahue, arrière petit-fils et petit fils de capitaines au long cours, Bernard Cahue la connaît bien.

Mais c'est par la lecture sur son lit d'hôpital , à la suite d'un accident, qu'il a découvert la peinture. Ses maitres montalbanais Jacques Hue en 1990, puis Serge Martin Robin, l'ont guidé pour poser ses impressions sur la toile.

Maintenant, ce sont les multiples salons de Midi-Pyrénées qui accueillent ses œuvres.

Sa passion de la peinture, il la met au service des autres comme délégué départemental des arts et des lettres de France, comme président de l'association «Arts en ciel» de Montauban et comme fondateur de l'association «Les chevalets de Montauban».

Si vous passez vers Canals, sur la Rd 820, jettez l'ancre au n° 2020; vous ne le regretterez pas.

La Dépêche du Midi



Beaumont-de-Lomagne. Bernard Cahue invité du Salon des artistes

Publié le 28/02/2013 à 03:46, Mis à jour le 28/02/2013 à 09:14

 

Beaumont-de-Lomagne. Bernard Cahue invité du Salon des artistes

Beaumont-de-Lomagne. Bernard Cahue invité du Salon des artistes

La municipalité de Beaumont accueille, cette année, le 121e Salon des artistes de Midi-Pyrénées dans la salle de conférence de la maison Fermat. à cette occasion, la ville honore des artistes amateurs, peintres et sculpteurs au talent incontestable.

On pourra découvrir des styles et des matières différentes, comme l'huile, l'acrylique, de nombreuses aquarelles, le tout sur des supports variés et quelquefois inattendus, et avec de la couleur, figuratif ou abstrait.

L'invité d'honneur sera le Montalbanais Bernard Cahue. Ce Tarn-et- Garonnais d'origine est né en 1943, à Montauban.

Il découvre la peinture au travers de livres qui lui sont offerts lors d'un long séjour hospitalier, après un grave accident de la circulation.

En 1990, il décide donc de prendre des cours et devient l'élève, pendant huit ans, de Jacques Hue, peintre et professeur d'arts plastiques à l'école de dessin de Montauban.

La peinture devient vite pour lui une passion et le pousse à aller plus loin.

Il change de professeur et apprend la technique de la peinture au couteau auprès de Serge Martin-Robin, artiste peintre, sculpteur et professeur d'arts plastiques.

Arrière-petit-fils et petit-fils de capitaines au long cours, profondément marqué par les rivages de la Manche, il trouve tout naturellement son inspiration pour ses marines.

Par ses couleurs qui lui sont propres, son" bleu Cahue", il apporte aux autres, au travers de ses toiles, pures, apaisantes, sans aucun personnage, le plaisir, le rêve, dont chacun a besoin.

Le vernissage aura lieu le vendredi 1er mars à 18 h 30 et l'exposition se déroulera jusqu'au 15 mars.

Retrouvailles sous le sceau de la généalogie et fond artistique - Cancale

lundi 20 mai 2013


La cousinade de Bernard Cahue a remporté un franc succès, avec son arbre généalogique mural, à l'occasion du vernissage de son exposition cancalaise qui a réuni de nombreux membres de cette famille.

Bernard Cahue a accueilli la trentaine de membres de sa famille qu'il a invités, sans les connaître physiquement pour la plupart, au vernissage, vendredi dernier, à la Halle à Marée. Ce projet de cousinage mûrissait de longue date, après avoir fait de nombreuses recherches pour constituer un arbre généalogique, qu'il est fier de leur montrer en disant. « C'est l'aboutissement de mes recherches, mais ce qui est le plus important est de mettre un nom sur un visage. »

Fixé au mur, telle une toile, à l'occasion de son exposition, cette liste de noms surprend ces visiteurs d'un soir. Philippe Cahue lui a prêté quelques-unes de ses jolies maquettes de bateaux, qu'il n'expose pas d'ordinaire, afin de mettre en valeur ses tableaux.

Cette atmosphère de causerie, dans la joie, autour du mur sur lequel chacun y recherche sa branche et son nom, restera dans sa mémoire. Certaines personnes ayant atteint le bel âge de 80 ans le vérifient, d'autres inscrivent des manquants.

Bernard Cahue retrouve une soeur, la seule sur les huit enfants de la fratrie, à être revenue s'installer en Bretagne. Son épouse raconte : « Nous-même complétons cet arbre avec nos deux enfants et six petits-enfants, je suis ravie d'être présente pour ce moment très fort de ces rencontres peut-être uniques. »

Ces amateurs particuliers viennent aussi admirer sa vision de leur Ville ainsi que de la région et le découvrir au travers son art. Des cousins ont fait le voyage de plus loin, de Rennes et même de la Normandie.

Le peintre très heureux conclu : « Exposer ici, un rêve que je réalise. Je peins aussi des paysages de ma région tels les villages du Quercy mais surtout des marines car plus on vieillit plus on se rapproche de ses racines. D'ailleurs, un proverbe breton dit que l'on s'éloigne de ces racines, on perd son âme. Je travaille à partir d'une photo, fait le fond puis dessine et utilise différents couteaux pour obtenir des effets variés. La dernière que j'ai faite représente la mer, avec ce bleu qui m'est propre, mais elle n'est pas encore sèche et non encadrée. Pourtant, j'ai tenu à l'emmener avec toutes les précautions nécessaires. »

Satisfait que ses cartons d'invitations ont eu autant de réponses favorables, il espère profiter de ce court séjour et de la période de l'exposition pour en revoir avant de repartir.

Ouest-France / Bretagne / Saint-Malo / Cancale / Archives du lundi 20-05-2013

 

 

Léojac. XXIe Salon des arts : talent et créativité

Publié le 12/06/2013 à 09:30

L'ensemble des artistes autour de Bernard Cahue, invité d'honneur du salon.

L'ensemble des artistes autour de Bernard Cahue, invité d'honneur du salon.

L’association Léojac joue les artistes s’adosse à un solide renom en matière artistique. En effet, cette XXIe édition du Salon des arts, d’ampleur régionale, a connu un franc succès autour d’une exposition digne d’un très haut niveau. C’est surtout la variété qui fait de ce salon un grand carrefour de l’art. Toutes les techniques étaient au rendez-vous apportant leur angle d’expression différent, calqué sur la sensibilité de chaque artiste.

À l’heure du vernissage, Cécile Bonnet ne manqua pas de saluer les participantes et participants, venus nombreux, honorer cette rencontre. Ce fut aussi le moyen de retrouver dans cette galerie, soleil et lumière qui manquent tant à notre quotidien en ce moment...

Bernard Cahue, invité d’honneur. Artiste peintre tarn-et-garonnais, Bernard Cahue est né en 1943, à Montauban. Arrière-petit-fils, petit-fils et fils de marins de Cancale, il se dit enfant du pays mais conservant sur ses œuvres la marque indélébile des côtes de Bretagne. Après un passage de huit ans à l’école de peinture de Montauban, peindre devient pour lui une véritable passion et l’engage à aller plus loin.

Profondément marqué par les rivages de la Manche, il trouve tout naturellement son inspiration pour ses marines, qu’il exécute à l’huile et au couteau. Par ses couleurs qui lui sont propres, son «bleu Cahue», il apporte au travers de ses toiles, pures, apaisantes, sans aucun personnage, le plaisir, le rêve dont chacun a besoin.

Le palmarès. 1er prix huile-acrylique: Christophe Corbier. 1er prix pastel: Hélène Gabens pour son tableau «Grand livre rouge», 2e prix pastel: Sophie Quatre pour ses maccarons. 1er prix aquarelle: Annie Psygankoff. 1er prix de dessin: Josette Ithié pour sa sanguine étude du nu. 1er prix encre: Marie-Christine Soula. 1er prix sculpture: Bamadou Traoré pour ses bronzes. 1er prix abstrait: Sandrine Loiseau. 1er prix créativité: Annie Neuville-Roches.

La Dépêche du Mid

 

   

Saint-Nicolas-de-la-Grave. Bernard Cahue expose au château

Publié le 22/06/2013 à 03:51

Saint-Nicolas-de-la-Grave. Bernard Cahue expose au château

Saint-Nicolas-de-la-Grave. Bernard Cahue expose au château

Bernard Cahue, entre deux expositions prestigieuses, a pris le temps de venir accrocher vingt-deux toiles pour une exposition «Vue sur mer» qui se déroule au château Richard Cœur de lion, jusqu’au 30 juin. Arrière-petit-fils et petit-fils de capitaines au long cours, profondément marqué par les rivages de la Manche qui inspirent ses marines. Par ses couleurs, dont son bleu Cahue, il apporte, au travers de ses toiles, pures, apaisantes, sans aucun personnage, le rêve dont chacun a besoin. Petit secret du bleu Cahue: il se compose de quatre couleurs, toujours mélangées à 11 heures précises dans l’atelier de l’artiste, à Saint-Martial, afin de garder la même luminosité.

La Dépêche du Midi

  

Montauban. Nouvelle exposition d'Atout cœur

Publié le 03/07/2013 à 04:15, Mis à jour le 03/07/2013 à 08:35

ce soir aux capucins

Le 03/07/2013

 Le Piaf chromé de Valérie MARTY

 Une nouvelle installation commune prend forme à l’Abbaye des Capucins (1). Les artistes d’Atout cœur, mis en scène par Valérie Marty, vont présenter durant l’été leurs nouvelles créations. Rappelons que le fil conducteur de cette exposition, est le soutien à l’association Atout cœur présidée par Marie-France Marchand Baylet, qui œuvre pour le soutien à l’enfance et aux personnes en difficultés.

13 artistes présentent leurs œuvres autour du cloître de l’abbaye des Capucins. Associées dans un parcours éclectique, peintures et sculptures sont mises en valeur par un patrimoine au passé chargé d’histoire. La diversité des techniques et leur application interpelle... Les chromes de Valérie Marty tutoient les mosaïques de Nathalie Chaulaic, les photographies de Luigi Zuccante et les marines de Bernard Cahue.

(1) Vernissage aujourd’hui à 18h

La Dépêche du Midi

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site